Retour

GPP a parfaitement russi son intgration dans Interiman Group

03/05/2017

Fondateur, prsident et CEO de Global Personal Partner, Roman D. Cornu voque l'intgration russie de son entreprise au sein de Interiman Group la suite de l'opration de croissance externe ralise dbut 2016. La mise en commun de nombreuses ressources et les prestations dsormais largies l'chelle du pays expliquent en partie le succs de la stratgie.

Roman D. Cornu, vous êtes à la tête de Global Personal Partner (GPP) que vous avez créé en 1997. Quel bilan tirez-vous de l’intégration de GPP au sein de Interiman Group au 1er janvier de l’an dernier?

Nos deux entreprises sont liées depuis maintenant 16 mois, et, durant ce laps de temps, nous avons pu organiser conjointement un certain nombre d’activités et mettre en commun un grand nombre de ressources. Ainsi, nous sommes désormais en mesure d’offrir des prestations à l’échelle de tout le pays, ce qui a été accueilli de manière très positive aussi bien par nos collaborateurs que nos clients. Relevons également l’échange constructif qui s’est noué au niveau des collaborateurs et de la direction des deux enseignes.

Quels sont les avantages d’appartenir à un groupe présent sur tout le territoire?

Ils portent sur des aspects aussi variés que la prise en charge harmonisée de la clientèle, la mise en réseau de nos viviers de candidats, l’élargissement des prestations fournies aux entreprises active dans l’ensemble du pays et le traitement d’appel d’offres à l’échelle nationale et internationale. Sans oublier les nombreuses synergies favorisant le développement de notre activité commerciale et la formation continue de nos collaborateurs, qui constituent l’une de nos grandes priorités.

Comment se sont depuis développées vos activités en Suisse alémanique?

Nous avons bénéficié d’un élan positif dans les régions où nous avons intégré à notre réseau les filiales jusqu’alors exploitées par Interiman Group, et où nous avons pu concentrer tous nos efforts avec des résultats très probants. Il s’agit précisément de Berne, Bâle et de la région de Winterthour, où les effets positifs de notre intégration à Interiman Group se sont fait sentir, en raison entre autres de notre accès à un plus grand réservoir de candidats.

Quid de votre chiffre d’affaires?

Nous avons pu développer nos ventes de manière réjouissante depuis que nous avons rejoint Interiman Group, notamment grâce à l’intégration de ses filiales au sein de notre réseau, comme dit précédemment. Quant aux perspectives d’avenir, elles sont particulièrement réjouissantes.

Quels ont été les principaux défis que vous avez dû relever au cours de cette phase d’intégration?

L’un des premiers a été de fusionner nos deux cultures d’entreprise. En dépit du défi important que cela representait, nous y sommes parvenus sans peine. Preuve en est le fait que nous n’avons dû déplorer aucun départ au sein de nos équipes. Il faut dire que les entreprises partagent les mêmes valeurs et possèdent toutes deux une solide expérience en matière de placement fixe et temporaire, tout en ayant une vision commune quant à la manière dont elles veulent se développer et à l’importance de promouvoir la créativité et l’innovation à l’interne. La dynamique ainsi créée nous a donc été bénéfique, ce qui n’aurait pas été le cas si nous avions été face à un investisseur purement financier.

GPP est désormais présent dans le secteur médical. Comment se développe cette activité?

Dans la foulée de notre intégration à Interiman Group, nous avons en effet mis sur pied l’an dernier une division médicale baptisée Global Medical, présente à la fois à Berne et Zurich. La création de cette nouvelle unité spécialisée s’inscrivait dans une certaine logique, dans la mesure où Interiman Group déploie depuis longtemps son réseau de succursales par secteur d’activité, et les résultats sont particulièrement réjouissants. Nous prévoyons d’ailleurs d’ouvrir une nouvelle antenne à Bâle dans le courant de l’année.

Quel est selon vous le potentiel de croissance du secteur médical?

L’expertise de nos consultants et la renommée de nos marques Global Medical et Medicalis nous laissent penser que nous disposons encore d’un bon potentiel de croissance. Les résultats de ces 12 derniers mois, au cours desquels nous avons enregistré une hausse de la demande pour les métiers de la santé et des soins, confirment d’ailleurs ce sentiment.

De manière générale, avez-vous prévu de nouveaux développements?

Nous planchons actuellement sur plusieurs projets qui nous tiennent à cœur, et, parallèlement, nous menons des pourparlers avec un certain nombre d’opérateurs dans l’optique de futures acquisitions. Il ne fait aucun doute que nous allons encore surprendre le marché.

Vous êtes également président de la Commission paritaire dans le cadre de la CCT Location de services. En quoi consiste précisément votre mission?

Depuis l’introduction de la CCT Location de services en 2012, j’ai en effet la tâche passionnante de présider la Commission paritaire, au sein de laquelle siègent dix partenaires représentant tous les partenaires sociaux. Dans ce cadre s’affrontent deux mondes aux intérêts souvent divergents, dont il faut parfois contenir les ardeurs, mais qui partagent la même volonté de voir respecter et appliquer les dispositions négociées par l’ensemble des acteurs de la branche. Au cours des cinq dernières années, le secteur du placement fixe et temporaire a connu une profonde mutation, causée notamment par l’avènement des plateformes digitales, et caractérisée par une forte pression sur les marges, d’où l’importance de travailler main dans la main.

Comment décririez-vous votre expérience à ce poste?

Elle est très positive et je suis surpris de constater à quel point la branche s’investit en faveur de l’établissement de conditions-cadres. Cet état d’esprit contribue dans une large mesure à renforcer l’image positive dont jouit notre secteur d’activité. Certes, il y a toujours des moutons noirs qui ne respectent pas la législation, mais je vais continuer à lutter avec force contre ces pratiques qui nuisent à l’ensemble de notre profession. Cette mission que je prends très à cœur passe notamment par la présentation, lors de roadshows organisés sous l’égide de Swissstaffing, des avantages liés à l’application de la CCT. Les nombreux échos positifs que j’ai reçus de nos homologues me ravissent et sont la preuve que nous sommes sur la bonne voie.

News lies

Hotelis lance Exclusive Household Staffing

03/05/2017 - Site Internet entirement remani, plateforme ddie la formation continue et nouveau dpartement centr sur le personnel de maison: Hotelis multiplie les nouveauts en ce dbut d'anne, aprs avoir dvelopp une offre d'E-learning et inaugur Morges la premire cuisine ...

» Plus d'infos

Interima Morges dmnage pour mieux se dvelopper

03/05/2017 - Place depuis son ouverture en 2007 sous la direction de Claudine Salinas, la succursale morgienne de l'enseigne spcialise dans l'industrie, la technique et le btiment s'est installe la rue Louis-de-Savoie. Un dmnagement qui symbolise le dynamisme de l'agence, disposant ...

» Plus d'infos